Des manifestants exigent le départ de la force française Barkhane du Niger

Mercredi, 21 septembre, 2022 - 12:12

Au Niger, de nombreux manifestants ont à nouveau défilé contre la présence militaire française dans le pays.

Dimanche, de nombreux nigériens ont protesté contre la présence des forces françaises de Barkhane dans les villes de Niamey et à Dosso. Dans la capitale, les manifestants ont marché sur près de trois kilomètres, de la « Place Toumo » à la « Place de la concertation » sise devant l’Assemblée nationale. Ils portaient des pancartes avec des messages hostiles à la France : « Non à la présence militaire », « La France, dégage ».
« Nous exigeons le départ de la force française Barkhane du territoire nigérien pour l’atteinte à la souveraineté et son mépris envers le peuple nigérien illustré par des tueries multiples des populations civiles, ainsi que ses velléités de déstabilisation du Sahel et l’obstacle que constitue sa présence à l’indispensable collaboration entre le Niger et le Mali dans la lutte contre le terrorisme », a déclaré Abdoulaye Seydou, un des organisateurs de la manifestation dans un discours fort applaudi par les manifestants.
Ces manifestations de Niamey et Dosso ont été organisées à l’appel d’un regroupement de la société civile nigérienne dénommé « M62 ». Il s’agit d’une énième manifestation contre la présence française dans ce pays en proie au terrorisme. La France a fait du Niger son nouveau point d’encrage dans la sous-région depuis son départ forcé du Mali.
Source : Actu Cameroun