Enedis autorisé à couper des ballons d’eau chaude à certaines heures via Linky

Jeudi, 6 octobre, 2022 - 05:48

Controversé depuis sa commercialisation à marche forcée auprès des ménages français, le compteur Linky prend tout son sens en période de crise énergétique puisqu’il permet le pilotage à distance de la consommation électrique de ses utilisateurs.

 

Sujet brûlant à l’approche du froid hivernal : plusieurs millions de Français sont concernés par une nouvelle mesure gouvernementale s’appliquant aux gestionnaires des réseaux publics de distribution d’électricité ainsi qu’aux fournisseurs d’électricité.

Publié au journal officiel le 27 septembre, un arrêté va permettre de recourir au contact pilotable de la consommation des ménages sur la période des heures creuses méridiennes, mais imposera d’en informer les clients concernés.

Ainsi, face à la crise énergétique qui frappe le Vieux continent, et afin de limiter le risque de coupures d’électricité lors du pic de consommation de la mi-journée, Enedis sera en mesure à partir du 15 octobre de couper l’alimentation électrique de certains ballons d’eau chaude pour une partie de la journée.

Cinq millions de ménages concernés par des difficultés à venir en cas de «gros besoins d’eau chaude au milieu de la journée»

« Cet arrêté concerne les usagers équipés d’un compteur Linky et disposant d’un contrat heures pleines/heures creuses dont une partie des heures creuses se situe à la mi-journée, entre 12h et 14h. Soit, selon le gouvernement, plus de 5 millions de ménages », a notamment expliqué UFC Que choisir le 3 octobre.

« La mesure va sûrement faire beaucoup jaser, mais ses conséquences devraient être limitées si les usagers programment leur chauffe-eau électrique pour qu’il fonctionne sur les heures creuses de la nuit, et celles de l’après-midi après 14h. Hormis de gros besoins d’eau chaude au milieu de la journée, la mesure pourrait passer inaperçue », peut-on lire en conclusion de l’analyse de l’association de consommateurs.

Pour sa part, la société Enedis, filiale d’EDF chargée de la gestion et de l’aménagement de 95% du réseau de distribution d’électricité en France, s’est exprimée à ce sujet le 4 octobre sur les réseaux sociaux, avec l’objectif affiché de rassurer la population.

« Pour éviter les pics de consommation du midi et un éventuel déséquilibre sur la demande en cet hiver, à la demande des autorités et grâce au compteur Linky, les ballons d’eau chaude vont automatiquement chauffer la nuit, en heures creuse », assure ainsi Enedis, qui se félicite du fait que chacun peut dès à présent vérifier sur son contrat s’il est concerné par les coupures d’alimentation à venir.

« Cela ne change rien aux usages électriques de 12h-14h, qui continuent à bénéficier du tarif heures creuses », veut encore rassurer la filiale d’EDF qui conclut en ces termes : « Pour résumer, cette mesure permet de consommer l’énergie au bon moment (la nuit), sans impacter le confort ni la facture des Français ».

L’arrêté a été proposé par RTE, le gestionnaire français du transport d’électricité. Comme le rapporte France info. Cette mesure doit ainsi permettre d’« économiser 3,5 gigawatts par jour sur la plage horaire concernée, soit l’équivalent de la production de trois réacteurs nucléaires et demi ».

Source : RT France