LA DÉSTABILISATION DU MAGHREB SE POURSUIT : LE QATAR INTRODUIT DU MATÉRIEL D'ESPIONNAGE EN ALGÉRIE

LE QATAR INTRODUIT DU MATÉRIEL D'ESPIONNAGE EN ALGÉRIE

Pour la deuxième fois, l'Algérie saisit du matériel sensible pouvant être utilisé à des fins d’espionnage, en provenance du Qatar.

Selon le site France-Algérie, 500 objets ont été saisis, la semaine passée, par les services de douanes de l’aéroport Houari-Boumediene d’Alger, sur le vol QR 566, en provenance du Qatar. Ce matériel, qui consiste en des caméras miniatures, haute résolution, et des drones, est utilisé, généralement, par les services secrets israéliens et américains, dans des opérations d’espionnage, indique le site. D’après les aveux des prévenus, il semble que ce matériel sensible était destiné à des personnes des wilayas d’Alger, de Sétif et du Sud algérien, où se trouvent de nombreuses bases pétrolières. Selon le site, l’enquête se poursuit, pour déterminer l’origine des ces kits d’espionnage, et l’identité des destinataires, car ce matériel, classé, hautement, sensible, ne peut être importé, sans autorisation du ministère de la Défense nationale. Et de s’interroger si ce matériel n’a pas été envoyé, intentionnellement, par une intelligence ennemie à un réseau d’espionnage national dormant, pour nuire à l’Algérie, dans sa sécurité, et celle des personnes, dans leur vie privée. En effet, ce n’est pas la première fois que l’Algérie est confrontée à ce genre de menaces. En janvier 2013, Le quotidien algérien "Echourouk", (généralement, bien informé), a révélé la saisine de plus de 600 appareils électroniques très sophistiqués, utilisés dans des opérations d’espionnage, en provenance du Qatar.