Les djihadistes infiltrent les aéroports

Vendredi, 20 mai, 2016 - 19:00

Ennemi infiltré. L’information a été passée sous silence dans les media français, pourtant elle est de taille. Un Marocain, Aziz Zaghnane est suspecté d’être le chef de Daech en Espagne. Arrêté début mai dans la banlieue de Madrid, l’individu profitait visiblement de son statut de directeur Marketing d’une filiale d’Adecco de ressources humaines pour recruter pour le djihad. 

Aziz Zaghnane était l’employé modèle. Depuis 11 ans dans la société Lee Hecht Harrison en Espagne, il avait un poste de haut cadre : directeur Marketing. Il était connu pour être un chasseur de tête hors pair… Et l’Etat Islamique ne s’est pas trompé puisqu’il était justement chargé de trouver des individus candidats au djihad. Pour sa mission, Aziz Zaghnane avait tous les atouts… En effet, il disposait de la base de données pléthorique de son entreprise pour choisir ses recrues parmi les noms à consonance musulmane. Il était également très en pointe sur les réseaux sociaux, un support sur lequel Daech se plaît à communiquer. Quoi qu’il en soit, les collègues d’Aziz Zaghnane n’avaient aucun soupçon quant à sa loyauté. Pourtant, les renseignements le suivaient depuis près de 4 ans. Le SNGAF, syndicat des navigants du Groupe Air France, a publié un communiqué mercredi pour s’insurger contre la perméabilité des bases de données. En effet, une autre filiale d’Adecco, Altedia, est en charge des salariés d’Air France volontaires pour bénéficier du plan de départ. Des données que l’on peut supposer accessibles à l’ensemble des salariés du Groupe Adecco… comme le redoute Patrick Henry Haye, secrétaire de section du SNGAF.

Source : TV Libertés