Les forces spéciales tchétchènes contre les SAS britanniques

Lundi, 28 février, 2022 - 08:28

De solides indications recueillies indiquent que des membres des SAS britanniques combattent au sein de la 4e brigade de réaction rapide de la garde nationale ukrainienne à Gostomel.

Cette information n’est pas encore confirmée mais s’ajoute à un flux incessant d’autres informations faisant état de la présence de forces spéciales US, britanniques, néerlandaises, turques, polonaises, géorgiennes et celles d’autres pays alliés de Washington à Gostomel.

C’est la présence de forces spéciales britanniques et de volontaires occidentaux qui a motivé l’envoi de forces tchétchènes en Ukraine. Ces dernières sont particulièrement guerrières et combatives et pourront changer radicalement la donne sur n’importe quel terrain. Le seul problème est que les forces du président Ramazan Kadyrov font le boulot sans trop se soucier de l’image d’une Armée russe qui semble piégée par sa volonté à épargner totalement les civils.

Des combattants tchétchènes ont été filmés en train d’avancer sur le territoire tenu par la 4e brigade de réaction rapide de la garde nationale ukrainienne, laquelle accueille des forces spéciales étrangères. Les Tchétchènes combattent sous le pavillon de leur République autonome et celui de la Fédération de Russie.

Les forces tchétchènes demeurent les meilleures forces combattantes de l’armée russe au sol. Une armée qui souffre comme toutes celles des pays occidentaux des mutations sociétales ayant eu un effet négatif sur le recrutement militaire puisque il y a de moins en moins d’hommes jeunes capables de se battre (tendance universelle).

Source : Strategika 51