Poutine : Ce n’est pas la faute de la Russie si les Européens stockent du bois comme au Moyen-Âge

Samedi, 15 octobre, 2022 - 10:07

Les autorités des pays européens tentent de transférer la responsabilité de leurs fautes sur la Russie, pourtant ce sont les Européens ordinaires qui sont les plus touchés, a déclaré le président russe.

Vladimir Poutine s’exprime sur les origines de la crise énergétique sévissant en Europe.

« Les Européens ordinaires souffrent. En un an, leurs factures d’électricité et de gaz ont plus que triplé. La population, comme au Moyen-Âge, commence à s’approvisionner en bois pour se chauffer en hiver. Mais qu’est-ce que cela a à voir avec la Russie ? Ils essaient constamment de transférer la responsabilité de leurs propres fautes sur quelqu’un, dans ce cas sur la Russie. C’est leur faute, je tiens à le souligner à nouveau », a-t-il indiqué au forum international Russian Energy Week à Moscou.

Selon lui, la flambée des prix de l’énergie en Europe est le « résultat de politiques énergétiques erronées » au cours des dernières années.

Il a ajouté que l’augmentation des coûts fragilise les entreprises européennes:

« Privées de ressources énergétiques abordables en provenance de Russie, les entreprises européennes sont obligées de fermer ou de chercher un meilleur sort dans les juridictions étrangères ».

Le dirigeant russe a pointé les liens entre la Russie et l’Europe : « La prospérité européenne des dernières décennies a largement reposé sur la coopération avec la Russie ».

Situation en Europe

Pour faire face à l’hiver, l’UE a déjà rempli ses réserves de gaz à 90% et incite sa population à la réduction de la consommation énergétique. Depuis l’arrêt des livraisons de gaz russe, l’Europe cherche à diversifier ses approvisionnements. Récemment, la Commission européenne a proposé de plafonner les prix.

Ces prix élevés du gaz qui ont commencé à monter bien avant le déclenchement des hostilités en Ukraine en février 2022, et ont un effet d’entraînement sur l’ensemble du secteur énergétique européen. Le gaz détermine le prix final de l’électricité. L’augmentation entraîne celle des factures électriques des ménages et des entreprises.

Fin août, les prix du gaz ont atteint le record historique de 349 euros par mégawattheure (sur le TTF, mécanisme néerlandais de fixation des prix sur lequel sont basés les prix du gaz de l’UE), depuis ils ont baissé et oscillent actuellement autour de 150 euros.

Source : Sputnik News