arabie saoudite

Une rencontre historique: la visite de Xi Jinping en Arabie Saoudite

Une rencontre historique: la visite de Xi Jinping en Arabie Saoudite
12.12.2022

Alors que l'attention des médias finlandais est toujours focalisée sur l'Ukraine, les soubresauts provoqués par la ratification de l'adhésion finlandaise à l'OTAN et les épreuves de force entre gouvernements, l'Asie occidentale (le "Moyen-Orient" anglo-saxon) bouillonne sous la surface. Le centre d'intérêt de la politique mondiale se déplace. En fait, ces changements sont perceptibles depuis un certain temps.

Russie, Inde, Chine, Iran : une alliance qui compte vraiment

Russie, Inde, Chine, Iran : une alliance qui compte vraiment
16.11.2022

L'Asie du Sud-Est est au centre des relations internationales pendant toute une semaine, à savoir trois sommets consécutifs : le sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE ou ASEAN) à Phnom Penh, le sommet du Groupe des Vingt (G20) à Bali et le sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Bangkok.

Dix-huit nations constituant environ la moitié de l'économie mondiale sont représentées au premier sommet de l'ASEAN depuis la pandémie de Covid-19 au Cambodge : les 10 pays membres de l’ASEAN, le Japon, la Corée du Sud, la Chine, l'Inde, les États-Unis, la Russie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Avec la politesse asiatique typique, le président du sommet, le Premier ministre cambodgien Hun Sen (ou « colombien », selon le soi-disant « leader du monde libre »), a déclaré que la réunion plénière était quelque peu houleuse, mais que l'atmosphère n'était pas tendue : « Les dirigeants ont parlé avec maturité, personne n'est parti. »