inde

Russie, Inde, Chine, Iran : une alliance qui compte vraiment

Russie, Inde, Chine, Iran : une alliance qui compte vraiment
16.11.2022

L'Asie du Sud-Est est au centre des relations internationales pendant toute une semaine, à savoir trois sommets consécutifs : le sommet de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE ou ASEAN) à Phnom Penh, le sommet du Groupe des Vingt (G20) à Bali et le sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Bangkok.

Dix-huit nations constituant environ la moitié de l'économie mondiale sont représentées au premier sommet de l'ASEAN depuis la pandémie de Covid-19 au Cambodge : les 10 pays membres de l’ASEAN, le Japon, la Corée du Sud, la Chine, l'Inde, les États-Unis, la Russie, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Avec la politesse asiatique typique, le président du sommet, le Premier ministre cambodgien Hun Sen (ou « colombien », selon le soi-disant « leader du monde libre »), a déclaré que la réunion plénière était quelque peu houleuse, mais que l'atmosphère n'était pas tendue : « Les dirigeants ont parlé avec maturité, personne n'est parti. »

"Vilayat Khorasan", une menace pour toute l'Asie centrale"

"Vilayat Khorasan", une menace pour toute l'Asie centrale"
27.09.2022

Le groupe terroriste État islamique (interdit dans la Fédération de Russie) n'a pas été complètement anéanti. Malgré quelques succès contre le terrorisme en Syrie et en Irak, nous pouvons constater une résurgence des activités de l'organisation dans d'autres régions. En particulier, une branche autonome de l'État islamique de la province du Khorasan (ISKH), également connu sous le nom de Vilayat Khorasan (interdit dans la Fédération de Russie), opère dans une vaste zone englobant l'Asie centrale, l'Afghanistan, le Pakistan et l'Iran. À cet égard, l'adhésion de l'Iran à l'OCS est importante en tant que facteur de stabilisation. En outre, les Talibans, actuellement interdits en Russie, doivent être reconnus comme un acteur légitime pour aborder conjointement les questions de sécurité dans la région. L'ISIL, comme l'ISIS, est un agent par procuration de l'Occident collectif, donc unir les forces à temps pour le combattre est un impératif clé.

Une vision du monde bi-multipolaire rapproche plus que jamais l'Inde et l'ASEAN

24.06.2022

Du point de vue de la grande stratégie, l'Inde a l'opportunité de devenir un pivot géostratégique qui peut façonner la trajectoire de la phase intermédiaire dite "bi-multipolaire" de la transition systémique mondiale vers une multipolarité plus complexe, en gérant l'émergence de la tripolarité en Eurasie parallèlement à la Russie et dans l'Indo-Pacifique avec l'ASEAN.

L'Inde est en passe de devenir une puissance géo-économique avec laquelle il faudra compter en Eurasie

08.06.2022

L'un des résultats les plus inattendus de l'opération militaire russe en cours en Ukraine a été la montée en force de l'Inde en tant que grande puissance eurasienne. Delhi est intervenue de manière décisive pour devenir la soupape irremplaçable de Moscou face à la pression occidentale, ce qui a permis d'éviter de manière préventive une dépendance potentiellement disproportionnée du Kremlin vis-à-vis de Pékin dans ces nouvelles conditions difficiles et a ainsi renforcé mutuellement l'autonomie stratégique complémentaire de la Russie et de l'Inde.

La Russie, l'Iran et l'Inde créent un troisième pôle d'influence dans les relations internationales

28.05.2022

Le ministre russe des Transports, Valery Savelyev, vient de reconnaître le rôle vital que joue aujourd'hui l'Iran pour la logistique de son pays grâce au corridor de transport Nord-Sud (NSTC - North South Transport Corridor). Selon lui, les sanctions occidentales sans précédent imposées par les États-Unis en réponse à l'opération militaire russe en cours en Ukraine "ont pratiquement brisé toute la logistique dans notre pays. Et nous sommes obligés de chercher de nouveaux couloirs logistiques".

RICs et multipolarité

03.05.2022

Ces dernières années, le monde est en crise, non seulement à cause de l'instabilité économique, mais aussi à cause des problèmes politiques relatifs au "déclin idéologique et à la perte d'identité". Un nouvel ordre mondial est en train d'émerger: d'un monde unipolaire, nous passons progressivement à un ordre mondial multipolaire. Cependant, sur le plan scientifique, la théorie du monde multipolaire (MMT) n'a pas été finalisée, car elle ne figure pas aujourd'hui parmi les théories et paradigmes classiques des relations internationales.